Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Théâtre d’objets/Musique – Frankenstein Samedi 7 novembre – 20h – Pour tous àpd 10 ans

7 novembre 2020 à 20:00 - 22:00

La Compagnie Karyatides propose une adaptation de cet extraordinaire mythe, à l’intersection du théâtre d’objet et de l’opéra. Sur scène, deux comédiens sont accompagnés par une chanteuse lyrique et un pianiste : ils racontent, jouent et manipulent les protagonistes de l’histoire, dans une ambiance tragique et romantique, non dénuée de quelques touches d’humour.

Victor Frankenstein est un scientifique passionné, un acharné, un illuminé qui fonce tête baissée dans son obsession : découvrir le mystère de la vie, afin de pouvoir ensuite la « donner » ex utero et ressusciter sa défunte mère. Quête par essence sulfureuse, en rupture avec les lois naturelles, qui ne peut s’entreprendre qu’avec risque et péril. Frankenstein, déterminé, empli d’abnégation, ira jusqu’au bout : il parviendra à raviver un cadavre, forçant l’admiration de certain·e·s, éveillant l’horreur des autres. Il en payera ensuite le prix.

Frankenstein reste un petit garçon révolté contre la mort. Mais il a fait une grosse bêtise : il a façonné une créature, lui a donné vie, puis l’a abandonnée. Il n’a pas su lui offrir ce que lui-même refusait de perdre sans le retrouver un jour : l’amour filial. Sa créature victime d’elle-même, rejetée par tous, en premier lieu par son créateur, n’est que souffrance, tristesse, incompréhension. Accablée de toutes parts, l’innommable créature en viendra à commettre l’irréparable, à passer de victime à bourreau. La tragédie n’a plus qu’à se dérouler, la tempête se déchainer, les rancœurs se confronter.

FRANKENSTEIN (trailer) from Karyatides on Vimeo.

Toute l’humanité de la mise en scène de Karine Birgé réside dans cette approche de la souffrance, lit de tant de violence. Poussant plus loin encore la parabole, dans la lignée du féminisme anarchique de Mary Shelley, la metteuse en scène opte pour un mélange des genres et des codes, Frankenstein étant joué par une femme, et sa sœur, Elisabeth, par un homme (…) Laurence Bertels, La Libre Belgique, le 7/05/2019

Après Carmen ou Les Misérables, les Karyatides s’emparent de Frankenstein avec bonheur pour un mélange de théâtre d’objet et d’opéra de toute beauté, d’une extrême précision, entre clair-obscur, chants de consolation, de supplique ou de prière et de piano sur scène. Laurence Bertels. La Libre Belgique, le 08/05/2019

 

Jeu : Cyril Briant, Marie Delhaye et Karine Birgé (en alternance) – Chant : Julie Mossay et Lisa Willems (en alternance) – Piano : Kevin Navas et Tomas Eeckhout (en alternance) – Mise en scène : Karine Birgé – Dramaturgie : Félicie Artaud et Robin Birgé Création sonore : Guillaume Istace – Création lumière et coordination technique : Dimitri Joukovsky Une production de la Compagnie Karyatides. En coproduction avec La Monnaie/De Munt, Le Téâtre de Liège, Le Festival Mondial des Téâtres de Marionnettes, Le Sablier – Pôle des Arts de la Marionnette en Normandie, Le Trident – Scène nationale de Cherbourg, le Centre culturel de Dinant, le Téâtre La montagne magique, Pierre de Lune et La Coop asbl. Avec le soutien de L’Hectare – scène conventionnée, La Roseraie, Shelterprod, Taxshelter.be, ING et du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge. Réalisé avec l’aide du Ministère de la Fédération Wallonie Bruxelles – Service du Téâtre.

 

Infos réservations : www.foyerperwez.be – 081 23 45 55 – reservation@foyerperwez.be

Prix : 12€ – Seniors, jeunes, sans emploi : 10€ – Groupes, abonnés: 7€ – Article 27 et Pass 3CC bienvenus

Adresse : Le Foyer – Grand Place 32 – 1360 Perwez

Organisation : Le Foyer avec le soutien des Tournées Art & Vie de la FWB et de la Province de BW – Une Tournée Asspropro

 

Détails

Date :
7 novembre 2020
Heure :
20:00 - 22:00
Catégories d’évènement:
, , , , , ,